ImmobilierNewsslide

Prix des actifs immobiliers: une baisse de 5,5% observée au troisième trimestre

L’indice des prix des actifs immobiliers a baissé de 5,5% au troisième trimestre 2021, comme le révèlent Bank Al-Maghrib et l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC). Cet article est une revue de presse du quotidien Aujourd’hui le Maroc.

Au troisième trimestre 2021, l’indice des prix des actifs immobiliers enregistre un repli de 5,5%, d’après Bank Al-Maghrib et l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC) dans leur publication trimestrielle sur l’indice des prix des actifs immobiliers. Petite nuance: les prix de ces actifs ressortent en légère hausse, de l’ordre de 0,2 %, d’un trimestre à l’autre, comme le rapporte Aujourd’hui le Maroc dans son édition de ce 18 novembre.

D’après ces deux entités, un recul de 6,3% des prix des actifs résidentiels a été observé ainsi qu’une diminution de 3,7% pour les terrains et de 9,5% pour les biens à usage professionnel.

Du côté des transactions, les ventes immobilières sont également en chute de 10,1%. Un constat résultant du recul de 17,1% des transactions de biens résidentiels malgré les hausses respectives de 3,2% des terrains et de 10,6% des biens à usage professionnel.

Par catégorie d’actifs, la baisse des prix des actifs résidentiels reflète le repli de 7,4% des prix des appartements, de 7,1% de ceux des villas et de 1,3% de ceux des maisons, comme le décortique le journal. Quant aux ventes, leur repli renvoie à la baisse de 19% des appartements et de 14,9% des villas contre une hausse de 21,1% des maison au troisième trimestre de l’année.

Par ville, Rabat connaît une baisse des prix des actifs immobiliers, en glissement trimestriel, qui recouvre des baisses respectives de 2,3% pour le résidentiel et de 1,9% pour les terrains, ainsi qu’une hausse de 3,3% des prix à usage professionnel. De son côté, Casablanca voit ses prix se rétracter légèrement d’un trimestre à l’autre (0,3%), comme le fait savoir le quotidien, expliquant cette évolution par la baisse de 1% des biens résidentiels et la hausse de 0,9% des terrains et de 3,2% des biens à usage professionnel.

Source: Le 360 

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page