Viadéo quitte le Maroc!

Contrairement à son rival Linkedin, Viadéo a eu un mal fou à séduire les marocains. Un rejet qui l’a finalement poussé à abandonner la partie et déclarer forfait, après à peine 4 ans de combat! En effet, selon L’Economiste d’aujourd’hui, la filiale marocaine de Viadéo a mis les clés sous le paillasson et ce depuis quatre mois. La raison évoquée est un dommage co-latéral du aux conséquences du redressement judiciaire de la maison-mère en France.

Selon le journal, c’est l’appétit insatiable de Dan Serfaty, co-fondateur et PDG du groupe, qui aurait mené le réseau professionnel à la faillite. Quatre ans après sa création en 2004, Viadeo s’est trop rapidement lancée dans une stratégie de croissance agressive à l’international, ciblant les marchés émergents, avec des rachats d’entreprises en Chine, en Inde, au Canada…avant de s’installer au Mexique, en Espagne, en Italie, au Royaume Uni, puis au Maroc. Cette politique a nécessité d’importants investissements financés par plusieurs levées de fonds en dettes et equity. En face le business-model, basé sur des abonnements payants et l’advertising, n’a pas été efficient.