Huile d’olive: le vrac fait des ravages!

Nos jeunes couples CSP A n’en ont peut être pas conscience, mais 85% de l’huile d’olive consommée au Maroc l’est en vrac! En effet, l’huile d’olive en vrac au Maroc est plus qu’un phénomène, une culture. Une culture qui a ses inconvénients notamment pour ce qui est des conditions de sa fabrication et de mise en vente et pour ce qui est de la traçabilité en cas d’intoxication alimentaire! Sans oublier que: qui dit vrac dit informel!

Pour essayer de faire bouger les choses et changer un minimum ce comportement de consommation inapproprié, l’ONSSA et les marques mènent actuellement une campagne de sensibilisation qui devra s’étaler sur 3 ans. Ils ne demandent pas beaucoup aux consommateurs : acheter un produit conditionné, étiqueté.

Ce sera davantage plus facile à faire cette année car il semble que le litre d’huile d’olive conditionnée étiquetée est moins cher que le litre en vrac…

N.B. d’après l’ONSSA il y a actuellement plus de 100 marques d’huile d’olive qui ne sont pas que de grandes entreprises. Plusieurs petites coopératives sont également concernées.

Commentaire Facebook