Contre IAM, Orange avait intenté plus grave qu’INWI

3 milliards de dirhams. C’est ce que risque de payer comme amende Maroc Telecom si cette saisine d’Orange aboutit. Une saisine intentée au milieu de l’année 2016, du temps de Méditel donc, adressée à l’ANRT pour demander de sanctionner l’opérateur historique pour infraction des règles de libre concurrence au sujet de l’ADSL. Une information révélée par le site Le360.ma, le 30 décembre.

Le site explique que cette procédure est encore plus lourde de sens et de conséquences que la mise en demeure adressée par Inwi à IAM en fin d’année.

Maroc Telecom est décidément de plus en plus cible de tirs groupés.

Commentaire Facebook