Culture LoisirsNewsService publicslide

Blanchiment: les casinos dans la ligne de mire des autorités ?

Dans le cadre de ses efforts de lutte contre le blanchiment d'argent, les autorités ont décidé de passer à la loupe l'ensemble des opérations qui ont eu lieu dans les casinos. Une revue de presse tirée d'un article d'Al Akhbar.

Les casinos sont sous l’œil des autorités. Différents services de sécurité surveillent de très près ce qui s’y passe, après la découverte par l’Autorité nationale du renseignement financier d’opérations suspectes qui pourraient cacher un blanchiment d’argent.

C’est Al Akhbar qui rapporte l’information dans son édition du vendredi 4 novembre, expliquant que les sources et le sort de l’argent qui circule dans les casinos sont passés au crible pour identifier d’éventuels délits ou crimes financiers.

Cette initiative intervient dans un contexte où d’importants efforts sont déployés par les autorités afin de remédier aux manquements relevés par un récent rapport du Groupe d’action financière (GAFI) sur la lutte contre le blanchiment d’argent. C’est d’ailleurs dans ce cadre qu’ont eu lieu la signature et la généralisation d’une circulaire conjointe des ministères de l’Intérieur et des Finances, fixant les modalités de contrôle des casinos.

Comme le rapporte le quotidien, les services du ministère de l’Intérieur avaient déjà contribué à la réalisation d’un rapport de suivi renforcé présenté en juillet dernier au Groupe d’examen de la coopération internationale (ICRG), et dans lequel étaient listées les mesures entreprises pour remédier aux dysfonctionnements en matière de lutte contre le blanchiment. Ceci entre dans le cadre de la mise en conformité des procédures nationales avec les normes internationales régissant la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.

Désormais donc, les casinos sont tenus de respecter scrupuleusement le contenu de la décision conjointe des ministères de l’Intérieur et des Finances, et où on retrouve le cahier des charges auquel il faut se tenir. Le dispositif en place devrait permettre d’empêcher les criminels de posséder ou d’utiliser l’argent qui circule dans ces établissements de jeu. Des guides détaillés ont même été élaborés pour accompagner les gérants des casinos dans l’application des nouvelles règles et ainsi en faire des acteurs contribuant à cette lutte contre le blanchiment d’argent.

Comme le rappelle Al Akhbar, des sessions de sensibilisation ont également été organisées ces derniers mois et ont profité à une quarantaine de personnes représentant les différents casinos du pays. Y ont également participé des représentants du fisc, de l’Office des changes et des autorités sécuritaires.

Source: Le 360

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page