Livre : ces chiffres scandaleux de notre inculture!

On le sait, les Marocains et la lecture c’est le grand désamour. Un fait que viennent confirmer régulièrement des études et sondages terrains. Le dernier en date est cette étude réalisée par la Fondation Mohamed Ben Rashid Al Maktoum en partenariat avec le PNUD dont les principaux résultats sont parus dans L’Economiste du 1er février 2017.

Il en ressort que les Marocains ne consacrent pas plus de 10 minutes par jour à la lecture contre 48 minutes en France par exemple. Un chiffre qui peut être nettement nuancé par le budget consacrer à l’achat de livres qui est de 1 dirhams. En fait, on n’achète pratiquement pas de livres. Qu’est ce qu’on lit donc?!

La preuve que le livre est un produit bien boudé : il faut 3 à 4 ans pour liquider 1.500 exemplaires d’un livre moyen. Cela quand au Liban il est susceptible de partir en 2 mois!

D’ailleurs, on ne sort un livre au Maroc que parce qu’on n’est pas vraiment passionné et c’est pourquoi le total de ce qui est édité au Maroc ne dépasse pas 1.000 livres par an y compris les livres de religion et de cuisine et peut être même les livres scolaires!

Autre fait scandaleux : la quasi-absence de librairies! A Casablanca la Géante,n il y en a en tout et pour tout 190! Comparez avec le nombre de snacks ou de ferrachates!

En moyenne, ça fait 1 librairie pour 21.000 habitants. Et les bidaouis ont de la chance car la moyenne nationale est d’1 librairie pour 42.600!

Bravo!