Service public : Un troublant sexegate à 2M!

S’agit-il d’un abus d’autorité d’un dirigeant d’une chaîne publique à l’égard d’une citoyenne? Seule la justice est compétente pour se prononcer là dessus. Mais ce qui est désormais devenue l’affaire Salim Cheikh fait le tour de la toile avec son lot d’approximations frôlant la machination ou le lynchage médiatique.

Pour résumer, une ancienne stagiaire de 2M accuse le jeune DG de viol et harcèlement sexuel. Elle a été jusqu’à rendre ses accusations publiques en les publiant sur son mur Facebook en s’adressant directement à Salim Cheikh : “dans un vrai pays démocratique, tu serais déjà en prison”; un extrait de ce qu’elle a publié.

Le plus troublant dans l’affaire ce sont ces captures d’écran relatant un présumé échange par SMS entre l’ancienne stagiaire et Cheikh. Elle évoque clairement de la violence sexuelle. Une violence nullement niée par le répondant!

En tout cas, le DG de la chaîne publique semble décidé à ne pas se laisser faire et aurait même, d’après le site le360, chargé  Youssef Chehbi, avocat inscrit au barreau de Casablanca, d’effectuer le dépôt de plainte contre la jeune femme, notamment pour “diffamation et chantage”.

A suivre.

Commentaire Facebook