Culture LoisirsLancementsslide

Ilham Laraki Omari expose à Tanger, à la galerie d’art contemporain Mohamed Drissi

L'œuvre principale de cette exposition est intitulée La balance du temps, the balance of time, el equilibrio del tiempo …

L’artiste peintre Ilham Laraki Omari présente actuellement son exposition à Tanger, au nord du Maroc, à la GALERIE D’ART CONTEMPORAIN MOHAMED DRISSI, du 16 juin au 14 juillet. Le vernissage aura lieu le vendredi 16 juin à partir de 17h.Il s’agit d’une peinture à l’huile sur toile qui présente un système de mesure. Le côté de la balance qui porte le plus petit élément, avec l’inscription « Un clin d’œil », pèse plus lourd que celui qui comporte plusieurs composantes telles que des mois, des années, des jours, des siècles, etc.Les différents éléments, tels que les siècles et les mois, sont représentés par des cubes qui évoquent les constructions, la luxuriance et le matériel. En revanche, le côté opposé reflète la simplicité, l’essentiel, l’immatériel et le spirituel.Ilham est souvent désignée comme une peintre du temps et elle continue à explorer cette thématique dans sa réflexion artistique. Son approche a suscité l’intérêt des visiteurs, ainsi que des amateurs et critiques d’art.Son œuvre exprime le temps organique dans ses manifestations changeantes et ses transformations évolutives. La mémoire du futur, perçue dans sa plénitude subjective, fusionne le passé, le présent et l’avenir, créant une durée indéfinissable selon « la mesure du mouvement, selon l’avant et l’après » (Aristote), comme l’a souligné le sociologue Mustapha Saha.L’exposition comprend également des sculptures, des peintures avec des mécanismes d’horloge tournant dans le sens inverse, des tissages et des installations interactives. Récemment, Ilham a introduit le numérique dans sa peinture, créant des œuvres qui suggèrent le son du temps. Ces œuvres intrigantes suscitent une réflexion sur la notion de « Temps ». Ilham combine ces particules et fragments, tels des atomes, qu’elle mêle et démêle avec une empreinte qui lui est propre. Le tout est dominé par une lumière qui caractérise le style de l’artiste depuis plus de 20 ans.La GALERIE D’ART CONTEMPORAIN MOHAMED DRISSI est située dans l’ancienne légation britannique à Tanger, et c’est le premier musée de ce genre au Maroc. Son rôle est de conserver et de promouvoir l’art contemporain marocain. De nombreux artistes locaux et étrangers, tels que Chaabia Tallal, Fatima Hassan, Mohamed Kacimi, Abdelkebir Rabia et Fouad Belamine, ont exposé dans cette galerie qui compte cinq salles spécialement aménagées à cet effet.La bâtisse a été construite en 1898 pour accueillir le consul général du Royaume-Uni. Le musée a ouvert ses portes en 1986 et a été réaménagé en 2006, puis renommé et rouvert en 2007 sous son nom actuel, la galerie d’art contemporain Mohamed Drissi.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page