Finances-CréditNewsslide

Paiement : 61% des EEP ont amélioré ou stabilisé leurs délais en 2022

L’Observatoire des délais de paiement (ODP) révèle qu’en 2022, 61% des établissements et des entreprises publics (EEP) ont amélioré ou stabilisé leurs délais comparativement à 2021.

“En examinant la répartition des délais de paiement et leur évolution en 2022, on constate une tendance globalement favorable puisque 61% des EEP ont amélioré ou stabilisé leurs délais par rapport à 2021”, indique le rapport annuel 2023 de l’ODP.

Et de préciser que l’échantillon pris en charge pour l’analyse des délais de paiement déclarés par les EEP en 2022 porte sur une population de 190 EEP (162 établissements publics et 28 sociétés anonymes), soit 70% des EEP composant le portefeuille public.

Les progrès réussis en termes de réduction des délais de paiement grâce aux mesures prises dans le cadre de la crise sanitaire ont été impactés négativement par les tensions inflationnistes qui ont généré des perturbations sur les délais de paiement des EEP, souligne l’observatoire qui constate que sur une année, l’augmentation au-delà des délais de paiement légaux pour 39% des EEP, sans, toutefois dépasser le délai réglementaire de 60 jours pour 80% de ces EEP.

Parallèlement, le rapport fait ressortir que les entreprises publiques ont marqué une évolution remarquablement positive de la population ayant payé sans retard (86% en décembre 2022 contre 82% en décembre 2021), et un repli des retards de paiement inférieures ou égaux à 30 jours.

S’agissant des établissements publics, les paiements en moins de 60 jours ont connu une quasi-stagnation contre une hausse de 2 points pour les paiements inférieurs ou égaux à 90 jours.

L’ODP fait aussi savoir que le comportement de paiement des EEP sur la période décembre 2018 – décembre 2022, montre que 47% des EEP ont tendance à payer leurs fournisseurs en moins de 30 jours, tandis que 19% des EEP ont amélioré leurs délais moyens de paiement en se conformant à la législation et à la réglementation en vigueur.

Néanmoins, il est observé une dégradation des délais pour 20% des EEP dont les délais demeurent en deçà de 60 jours et 7% qui sont en dépassement des délais réglementaires.

Par ailleurs, 7% des EEP enregistrent toujours des comportements de paiement laxistes qui demeurent hors délais réglementaires.

Source :MAP Business

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page