Mode-BeautéNewsslide

Prêt-à-porter : les franchises au Maroc et la manie des prix exorbitants!

Une veste Zara affichée à 2000 dirhams, alors qu’elle est commercialisée à 150 euros en Espagne. Des baskets Bershka proposées à 899 dirhams, alors que leur prix de vente en France ne dépasse guère les 70 euros. Ces variations de prix entre le Maroc et l’Europe suscitent des interrogations parmi les consommateurs marocains. Les écarts sont encore plus significatifs pour les marques turques, où certaines pièces LC Waikiki ou Defacto peuvent coûter jusqu’à trois fois plus cher. Comment expliquer ces disparités ? Plusieurs facteurs entrent en jeu, tels que les droits de douane, les coûts logistiques, le taux de change, les frais de location, mais également le positionnement adopté par ces marques sur le marché marocain. L’étroitesse du marché et le manque de concurrence peuvent également contribuer à expliquer ces niveaux de prix.

Source : Lopinion.ma

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page