A Casablanca, FIAT inaugure son plus grand showroom d’Afrique

« Au Maroc, nous nous sommes accaparés 8% de parts de marché. Or vous ne construisez pas un aussi important showroom pour ne réaliser que 8% de parts de marché »!. Les propos aussi directs que durs sont de Alfredo Altavilla, CEO opération de FCA Group pour la région Afrique Moyen Orient accordés à L’Economiste du 14 avril. En effet, le showroom en question a coûté 27 millions d’euros. Certes il devra servir de QG pour attaquer l’ensemble de l’Afrique où il est le plus grand pour Fiat Chrysler. Mais le Maroc devra être servi en premier et en particulier. Donc dépasser les 8% est plus que priorité mais n’a rien d’évident. D’ailleurs le responsable italien se garde bien de déclarer un objectif!
Avant d’arriver à Casablanca, Altavilla a certainement du consulter les chiffres des ventes pour mars. Ils n’ont rien de reluisant. En effet, FIAT et ses marques ont accusé des reculs assez frappants : -100% pour Abarth, -14,29% pour Alfa Romeo, -12,8% pour Fiat… Mais la chute la plus spectaculaire concerne le cheval gagnant du groupe, la Jeep. Celle-ci a dégringolé de 30,98% par rapport au même mois en 2016!
Cherchant à relativiser la situation, une source bien placée au sein du groupe précise que « les statistiques des ventes sont déclaratives ».