Ecoles Privées : le ministre Hassad se désolidarise des parents d’élèves mécontents

Vous nourrissiez un petit espoir que l’Etat prenne le parti des parents d’élèves contre les pratiques ultra-libérales des écoles privées en matière de prix? Vous ferez mieux alors d’avoir une approche plus pragmatique. Car le gouvernement se dit vouloir rester neutre quant au rapport commercial liant parents et écoles privées. C’est en tout cas ce qu’a déclaré le ministre de tutelle Mohamed Hassad interrogé par le journal Akhaba Al Yaoum (voir vidéo).

Allant plus loin que la simple neutralité, le ministre suggère aux parents mécontents ou s’estimant victimes d’une surexploitation du privé de changer d’école. « Il y en a pour toutes les bourses » affirme-t-il. « De 400 dirhams à 3000 ».

Si non, il y a bien sûr l’école publique et « c’est gratuit et ça le restera » comme Facebook.