Automobile: vers une fusion Renault-Fiat-Chrysler

Une fusion à 50-50. C’est le deal que vient de proposer le groupe Fiat-Chrysler à Renault qui s’est dit prêt à l’étudier avec intérêt.

La nouvelle a circulé comme une traîné de poudre notamment parce que les mouvements de fusions-acquisitions entre grands groupes se font de plus en plus rares ces dernières années.

Tout prête “en effet à croire que le partenariat finira par se conclure pour créer un géant mondial avec un total de plus de 15 millions de véhicules produits si l’on inclue les marques Nissan-Mitsubishi. Justement, les japonais sont jusque-là exclus des discussions, probablement au vu des récentes tensions avec le groupe français nées de l’inculpation de Carlos Ghosn, ancien PDG emblématique de Renault, mais aussi du refus de Nissan d’une fusion à 50-50 proposée par le groupe au losange. L’arrivée de FCA devra d’ailleurs améliorer la position de Renault dans ses négociations avec les Japonais.

En tout cas, dotée d’un portefeuille marques varié, allant de Dacia à Maserati en passant par Jeep et Alfa Romeo, la nouvelle entité couvrirait l’ensemble des segments du secteur, du low cost au luxe. De quoi en faire un redoutable leader mondial!

Commentaire Facebook

Commentaires: 0

Votre Email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués par *