Consommation: les prix et produits seront scrutés par les RG

prix hausse ipc hcp villes nord 26 juillet 2016 food boisson

Depuis l’éclatement du boycott au Maroc il a été révélé au monde que la consommation est une question très sérieuse, notamment d’un point de vue politique et sécuritaire.

Ce n’est donc pas un hasard si la surveillance des produits et des prix passe sous la responsabilité des Renseignements Généraux, relevant de la DGSN (Direction Générale de la Sûreté Nationale et de la Surveillance du Territoire).

En effet, d’après un article du journal Al Akhbar du 15 juillet, un décret vient d’être publié redéfinissant les prérogatives de la DGSN, dont notamment celle de la collecte des informations relatives aux phénomènes socio-économiques pouvant porter atteinte à la souveraineté nationale et à l’ordre public. Les RG devront ainsi rassembler toutes les informations relatives aux prix des produits de consommation et suivre leur cheminement dans les souks et les marchés.

On parle là d’une liste de 84 produits. Il sera donc parmi les missions de cette direction de suivre les tendances de prix et la disponibilité des produits et de détecter les perspectives de tension probable.

C’est pourquoi même les produits de base dont les cours sont internationaux sont suivis, tels que le es huiles, le sucre, le blé, le café, le beurre et les produits pétroliers.

Il paraît ainsi que les indicateurs classiques produits par le HCP et BAM sur une échelle nationale ne suffisent plus à refléter une image fidèle des évolutions sociales des consommateurs à des niveaux bien localisés.

Commentaire Facebook