Finances-CréditNewsslide

Crédit du Maroc : une reprise commerciale affirmée et des résultats en forte progression

Un résultat net part du groupe de 278 millions de dirhams au 30 juin 2021, en évolution annuelle de +254 millions de dirhams.

Le Conseil de Surveillance de Crédit du Maroc, présidé par Monsieur Ismaïl Fassi-Fihri, a examiné lors de sa séance du 29 juillet 2021, l’activité et les comptes arrêtés au 30 juin 2021 par le Directoire.

UNE DYNAMIQUE CRÉDIT FAVORABLE – ENCOURS CRÉDITS +2,2%                                                                    À fin juin 2021, les emplois clientèle de Crédit du Maroc augmentent de 2,2% sur un an et s’élèvent à 44 819 millions de dirhams. Cette progression reflète la bonne performance des crédits aux particuliers et des crédits court terme aux entreprises.

Les encours des crédits aux particuliers s’accroissent de 5,6% à 19 175 millions de dirhams profitant principalement de la hausse de 8,0% des encours des crédits à l’habitat. Par ailleurs, les encours de crédits à la consommation baissent de 3,3% dans un contexte toujours marqué par l’attentisme des ménages quant à
l’évolution de la crise sanitaire. Les crédits de trésorerie progressent de 13,3% alors que les encours des crédits à l’équipement et du crédit-bail se replient de 1,2% et 11,4% dans une conjoncture peu favorable à l’investissement.
Au cours du deuxième trimestre 2021, Crédit du Maroc a renforcé son plan de relance du financement des ménages. Ces actions ont eu un impact positif sur la production de crédit habitat, qui s’accroît fortement à 1 539 millions de dirhams à fin juin 2021, en hausse de 90,6% par rapport à la même période de 2020.

UNE CROISSANCE SOUTENUE DE LA COLLECTE – ENCOURS RESSOURCES BILAN +4,7%, RESSOURCES HORS BILAN +10,8%                                                                                                                                        Crédit du Maroc affiche à fin juin 2021 un accroissement de ses ressources bilan de 4,7% à 46 058 millions de dirhams grâce aux dépôts à vue (+9,5%) à 32 752 millions de dirhams et aux ressources d’épargne (+2,3%) à 9 997 millions de dirhams.

Les ressources hors bilan s’inscrivent également dans une dynamique de croissance continue. Leurs encours ont ainsi progressé de 10,8%, portés par l’augmentation de 18,4% des encours OPCVM.

UNE REPRISE DE L’ACTIVITÉ BANCASSURANCE – PRIMES BANCASSURANCE NON VIE +36,4%                    L’activité bancassurance de Crédit du Maroc reprend sa progression, avec des primes collectées en non vie en hausse de 36,4% à fin juin 2021, pour s’établir à 122,6 millions de dirhams.
Cette performance est liée à la fois à l’intérêt croissant des clients pour les solutions de protection et de prévoyance ainsi qu’à la démarche de conseil personnalisé proposée par Crédit du Maroc.

UN PRODUIT NET BANCAIRE EN PROGRESSION – PNB CONSOLIDÉ +0,7%                                                      À fin juin 2021, le produit net bancaire (PNB) consolidé de Crédit du Maroc est en hausse de 0,7% à 1 206,8 millions de dirhams.
Cette évolution est portée principalement par la marge nette d’intérêt qui augmente de 3,0% à fin juin 2021 par rapport au premier semestre 2020, profitant de l’accroissement des encours et de la poursuite de l’optimisation du coût de la ressource.
La marge sur commissions est en léger repli de 0,2% sous l’effet de la réduction de l’activité de courtage de la filiale CDM Capital. Hors cet effet, la marge sur commissions s’accroît de 1,9%.
Le résultat des opérations de marché est en retrait de 10,4% et atteint 95,7 millions de dirhams. Cette réduction, atténuée toutefois par un résultat de change favorable, est principalement liée à l’activité obligataire, affectée par
un recul des volumes lié à l’atonie de la demande et à la faible activité du marché primaire.

Par ailleurs, les filiales du groupe Crédit du Maroc affichent un PNB global de 98,2 millions de dirhams, en baisse de 5,7% par rapport au premier semestre 2020, imputable essentiellement à la moindre contribution de la filiale CDM Capital.

UN RÉSULTAT BRUT D’EXPLOITATION EN HAUSSE – RBE CONSOLIDÉ +10,8%                                                    Le résultat brut d’exploitation progresse de 10,8% à 554,7 millions de dirhams grâce à la diminution de 6,6% des charges générales d’exploitation. Les charges du premier semestre 2020 intégraient le don du Crédit du Maroc au fonds spécial pour la gestion du COVID-19 pour un montant total de 85 millions de dirhams. Retraitées du don, les charges d’exploitation sont en hausse de 6,4% sous l’effet des amortissements (+13,7%) relatifs à l’effort d’investissement de Crédit du Maroc dans le cadre de son projet d’entreprise Tajdid 2022.
Crédit du Maroc a, par ailleurs, engagé sur le premier semestre 2021 un montant total de 118 millions de dirhams d’investissements dont l’essentiel a été dédié au nouveau siège.
Le coefficient d’exploitation du premier semestre 2021 s’établit à 54,0% en baisse de 430 points de base.

UN COÛT DU RISQUE IMPACTÉ PAR DES REPRISES EXCEPTIONNELLES – COÛT DU RISQUE -84,8%, TAUX DE COUVERTURE 93,3%
Crédit du Maroc voit son coût du risque consolidé diminuer significativement de 84,8% par rapport au premier semestre 2020 à 66,6 millions de dirhams.
Ce coût du risque intègre notamment la reprise d’une provision importante liée à un ancien litige consécutivement à la décision de la Cour d’appel de renvoi.
Dans la continuité de sa politique de gestion des risques prudente, Crédit du Maroc a renforcé son provisionnement crédit avec un taux de couverture de 93,3% à fin juin 2021.

UN RESULTAT EN FORTE HAUSSE – RÉSULTAT NET PART DU GROUPE : 278 MILLIONS DE DIRHAMS
Le résultat net part du groupe Crédit du Maroc s’établit à 278 millions de dirhams contre 24 millions de dirhams sur la même période de l’année dernière.

DES FONDAMENTAUX FINANCIERS SOLIDES – RATIO DE SOLVABILITÉ 15,39%, LIQUIDITY COVERAGE RATIO (LCR) 151,6%
Les fonds propres consolidés du groupe Crédit du Maroc s’établissent à 6 724 millions de dirhams. Le ratio de solvabilité global ressort à 15,39% et le ratio Core Tier 1 à 12,57%.
Le ratio de liquidité LCR s’élève à 151,6% à fin juin 2021. L’endettement de Crédit du Maroc s’élève à 1 518,0 millions de dirhams, en recul de 28,0% par rapport à juin 2020. Cette baisse est due notamment à un remboursement de dette subordonnée pour un montant de 500 millions de dirhams.

CRÉDIT DU MAROC CONTINUE D’ACCOMPAGNER LA RELANCE ET POURSUIT SON PROJET DE TRANSFORMATION AU SERVICE DE SES CLIENTS ET DE LA SOCIÉTÉ
Dans le cadre de son projet d’entreprise Tajdid 2022, Crédit du Maroc s’est fixé comme ambition majeure d’améliorer de façon continue la satisfaction client. La banque a ainsi accéléré sa digitalisation et a, par ailleurs, lancé en mai 2021 la 3ème version de l’application MyCDM apportant des évolutions en termes de fonctionnement et de nouvelles fonctionnalités qui continueront à s’enrichir dans les prochains mois, afin de
répondre à l’ensemble des attentes clients.

S’inscrivant pleinement dans le dispositif de relance de l’économie, Crédit du Maroc a prolongé et enrichi son plan de financement des ménages et a poursuivi son soutien à l’activité des professionnels, TPME et GE.
Par ailleurs, plaçant la formation continue au cœur de sa transformation, Crédit du Maroc renforce le développement des compétences de ses collaborateurs par la consolidation de son lien avec le monde universitaire en signant un partenariat avec l’Ecole Centrale de Casablanca et l’Université Internationale de Rabat.
Sur le plan sociétal, la banque confirme son engagement d’inclusion sociale notamment
pour la promotion de l’insertion des jeunes dans le monde de l’emploi à travers  le développement du mécénat de compétences et la participation à la première édition du prix national « Génération Solidaire » afin d’accompagner et de financer les meilleurs projets coopératifs innovants et durables de jeunes candidats.

Crédit du Maroc avance, en parallèle, dans le renforcement des quatre fondations de son projet d’entreprise, Tajdid2022 :
– après le choix de la solution Temenos pour bâtir le nouveau Core Banking System, la phase de mise en œuvre a désormais été lancée ;
– le déploiement du nouveau modèle de distribution se concrétise avec le démarrage des travaux de transformation physique des agences au nouveau concept « Nouveau Modèle d’Agence » alliant modernité, convivialité et multicanal ;
– l’accélération du programme de transformation digitale notamment à travers le renforcement des compétences et expertises ;
– la poursuite des travaux de construction du nouveau siège des Arènes sur le boulevard d’Anfa à Casablanca.

COMPTES SOCIAUX
Au niveau des comptes sociaux, le produit net bancaire s’établit à 1 165,9 millions de dirhams, en hausse de +1,5% par rapport à juin 2020. Le résultat brut d’exploitation se replie de 2,1% à 540,8 millions de dirhams. Il tient compte des charges générales d’exploitation d’un montant de 638,1 millions de dirhams, en augmentation de 6,5%.
Bénéficiant d’un coût du risque de 27,5 millions de dirhams, le résultat net s’élève à 388,8 millions de dirhams, contre 37 millions de dirhams en juin 2020.
Le Conseil de Surveillance remercie le Directoire et l’ensemble des équipes de Crédit du Maroc pour leur engagement et leur contribution aux réalisations du premier semestre 2021.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page