Bien-Etre SantéNewsslide

Covid-19: Le Comité scientifique élargi appelle à une adhésion massive à la campagne de vaccination

Le Comité scientifique élargi a appelé, vendredi à Rabat, à une adhésion massive à la campagne nationale de vaccination afin d'éviter toute recrudescence des cas de Covid-19 en hiver.

Lors d’une rencontre de communication, le comité a souligné la nécessité de faire preuve de vigilance pour prévenir une éventuelle détérioration de la situation épidémiologique, mais aussi à l’égard des rumeurs qui circulent au sujet des vaccins. La vaccination demeure la solution idoine pour progresser vers l’immunité collective et le retour à la vie normale, a-t-il assuré.

Le ministre de la Santé et de la protection sociale, Khaled Ait Taleb, a affirmé à cette occasion que le Maroc figure parmi les pays qui ont accumulé une expérience indéniable en matière de vaccination, se plaçant au premier rang des pays africains dans ce domaine.

Abordant l’efficacité de la stratégie de communication déployée par le ministère, M. Ait Taleb a indiqué que son département a développé un plan de communication bien ficelé qu’il œuvre à déployer à grande échelle en vue de faire face aux rumeurs infondées sur les vaccins.

De son côté, Moulay Taher Alaoui, président du Comité scientifique chargée de la stratégie nationale de vaccination anti-Covid 19, a mis en garde contre les rumeurs et les contrevérités persistantes sur les vaccins et leurs effets secondaires.

Sous ce même angle, la directrice du Centre anti-poison et de pharmacovigilance du Maroc (CAPM), Rachida Slimani Ben Cheikh, a relevé qu’aucun décès lié aux vaccins n’a été enregistré concernant les cas signalés.

Le Royaume est parmi les rares pays dotés de systèmes de pharmacovigilance, lui permettant de se mettre au diapason des progrès qui surviennent en la matière et de partager les expériences y afférentes avec d’autres pays, a-t-elle poursuivi.

Le CAPM coordonne ses actions au quotidien avec l’Organisation mondiale de la santé au sujet de l’opération de vaccination, a-t-elle ajouté, notant que le centre vient en aide aux pays africains et à certains pays arabe en termes de développement des systèmes pharmaceutiques.

« Le monde a été le théâtre de quatre vagues de pandémie auxquelles le Maroc a fait face efficacement grâce à des mesures de prévention dont les résultats ont été fructueux », a rappelé de son côté le professeur Azeddine Ibrahimi, membre du Comité scientifique national et technique de suivi du Covid-19.

Il a affirmé que la vaccination a débouché sur l’amélioration de la situation épidémiologique dans le Royaume, ouvrant la voie à l’allègement des mesures de prévention, tel que recommandé par le comité.

Sur le même registre, le professeur Hicham Afif, membre du comité scientifique, a fait observer que l’objectif des doses supplémentaires du vaccin consiste à renforcer l’immunité du corps, sachant que 83% des cas de décès liés au Covid concernent des personnes non vaccinées ou ayant reçu une seule dose.

Les discussions tenues au sein du Comité scientifique élargi, composé du comité scientifique et technique et du comité scientifique chargé de la stratégie nationale de vaccination, ont porté sur les moyens de renforcer la pharmacovigilance et l’accès des immigrés résidant au Maroc à la vaccination.

Source: MAP

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page