Finances-CréditNewsslide

A fin octobre, les crédits bancaires affichent un encours de 973,88 milliards de dirhams

A fin octobre, l’encours des crédits bancaires a atteint les 973,88 milliards de dirhams (+3,1% en glissement annuel). Les crédits immobiliers ont notamment enregistré un encours de 288,85 milliards de dirhams (+3% en glissement annuel). Cet article est une revue de presse du quotidien Aujourd’hui le Maroc.

Même si le rythme de progression est plus lent, c’est toujours une tendance haussière qui se dessine à fin octobre. En effet, d’après les dernières statistiques de Bank Al-Maghrib, l’encours des crédits bancaires s’est établi à 973,88 milliards de dirhams, s’inscrivant en hausse de 3,1% en glissement annuel (encours additionnel de 29,01 milliards de dirhams), comme le rapporte Aujourd’hui le Maroc dans son édition de ce 2 décembre, précisant que les crédits immobiliers, les crédits à l’habitat et le financement participatif affichent une ventilation positive.

Dans le détail, les crédits immobiliers ont enregistré un encours de 288,85 milliards de dirhams, représentant une hausse de 8,44 milliards de dirhams par rapport à la même période l’an passé, soit +3% en glissement annuel. Les crédits à l’habitat ont atteint un encours de 231,27 milliards de dirhams, soit un encours additionnel de 11,79 milliards de dirhams (+5,4%). Et les financements immobiliers participatifs avoisinent les 15,27 milliards de dirhams, soit +49%.

En revanche, les crédits alloués aux promoteurs immobiliers connaissent une baisse de 7,7% estimée à 4,38 milliards de dirhams, ressortant par conséquent à 52,29 milliards de dirhams.

Autres fléchissements: les crédits à l’équipement avec -1,7%, se situant donc à 176,24 milliards de dirhams et perdant près de 3 milliards de leur valeur en glissement annuel, comme l’indique le journal, ajoutant que Bank Al-Maghrib a noté une baisse de 2% des créances diverses sur la clientèle (perte de 2,75 milliards de dirhams) résultant à 131,99 milliards de dirhams.

Les créances en souffrance sont, quant à elles, en hausse de 6,9% à fin octobre (5,5 milliards de dirhams), se situant à 85,19 milliards de dirhams. De leurs côtés, les crédits à la consommation sont en progression de 1,5%, grimpant ainsi à 55,58 milliards de dirhams.

Source: Le 360

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page