Immobilier : retour du noir malgré le référentiel du fisc?

La pratique du noir serait de retour, et en force. C’est ce que projette l’hebdomadaire La VieEco dans son édition du 11 novembre 2016. En effet, le journal soutient cette projection par les effets induits de l’augmentation des tarifs de la conservation foncière, augmentation en vigueur depuis le 1er novembre. Il estime qu’avec ces hausses, les frais annexes devront représenter 10% de la valeur du bien contre 6% auparavant. Nous avions à Consonews déjà anticipé un impact négatif d’une telle mesure au lendemain de son adoption (voir notre article du 2 août 2016 https://consonews.ma/935.html).

Donc, pour reprendre le raisonnement de la VieEco, pour avoir à payer moins, les contractants seraient tentés de sous-déclarer la valeur du bien acheté. Et cela malgré l’existence d’un référentiel des prix par zone mis en place et géré par le fisc. « Il reste possible d’exploiter certaines failles de cet outils pour sous-déclarer », est-il affirmé dans l’hebdomadaire. (Sic)!