Bien-Etre SantéFood-BoissonsNewsService publicslide

Agriculture: L’ONSSA retire plus de 300 pesticides du marché

Suite à une vaste opération de contrôle des fruits et légumes et autres produits agricoles consommés localement, et sur lesquels des traces de pesticides ont été décelées, l’ONSSA a déjà retiré quelque 300 marques de pesticides du marché. Les détails avec Al Ahdath et Al Akhbar dont est tirée cette revue de presse.

Dans son édition du vendredi 8 avril, le quotidien arabophone Al Ahdath rapporte que le ministre de l’Agriculture, des pêches maritimes, du développement rural et des eaux et forêts, en réponse à une question au parlement, a affirmé que plus de 300 marques de pesticides, présentant des dangers certains pour la santé humaine et animale, ont été retirées du marché local.

Ce retrait intervient suite à une vaste opération de contrôle menée par l’Office national de la sécurité et santé alimentaire (ONSSA)  à travers plusieurs marchés de gros, grandes surfaces, fermes agricoles, où des lots de fruits, légumes et autres produits agricoles de saison ont été scrutés au laboratoire. Il s’est ainsi avéré que nombre de ces produits destinés à la consommation locale contenaient d’importantes traces de pesticides. Il s’est aussi avéré que la majeure partie des pesticides utilisés ne sont pas autorisés légalement.

C’est pourquoi, explique pour sa part Al Akhbar du vendredi 8 avril, tous les produits agricoles traités avec ces pesticides dangereux ont été déclarés impropres à la consommation et détruits, et des procès-verbaux ont été dressés à l’encontre des agriculteurs contrevenants.

Cette opération intervient, précise Al Akhbar, quelques jours seulement après la polémique suscitée par les autorités néerlandaises qui ont refusé à une cargaison d’agrumes marocains d’être débarquée et écoulée sur leur marché, sous prétexte de contenir une importante quantité de pesticides.

Le ministre de l’Agriculture a également précisé que son département, avec l’aide de l’ONSSA, est en train de mener une action parallèle de sensibilisation au niveau des agriculteurs afin de leur inculquer une pratique culturale qui allie le bon usage des pesticides autorisés, répondant aux normes nationales et internationales et le respect de l’environnement.

Al Ahdath rappelle que depuis 2018, l’ONSSA a opéré de nombreux contrôles sur le plan national ayant concerné divers produits agricoles. Ces opérations lui ont permis d’interdire quelque 42 produits phytosanitaires sur les 56 utilisés localement dans les pesticides, avant d’en arriver aujourd’hui à mettre hors d’état d’usage plus de 300 marques de pesticides.

Source: Le 360

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page