Le nouveau positionnement Orange expliqué aux nuls

Hier, 17 janvier 2017, Orange a tenu une conférence de presse pour détailler son offre entreprise. Au cours du speech, le mot challenger a été plusieurs fois cité par les responsables de l’opérateur télécom. Chose pas très commune dans le vocabulaire du secteur. Qu’est ce qu’on entend par challenger? Jusqu’où on est on prêt à aller pour assumer cette posture? Ira-t-on jusqu’à casser les prix? Quelques questions adressées par Consonews.

Les réponses des responsables Orange étaient sans détour :

-il ne s’agit nullement de casser les prix, les niveaux actuels étant déjà suffisamment bas.

-Challenger s’entend dans le sens du service, de l’offre et de la valeur ajoutée rendue au client final (entreprise ou particulier). A ce niveau, la stratégie d’attaque d’Orange s’appuie sur deux piliers :

  • l’accompagnement et la proximité
  • la digitalisation : offrir plus que de simples devices, des solution complètes de travail en digital (Ex. My Orange Office)

La question de positionnement s’est d’ailleurs, semble-t-il, posée avec un certain degré d’importance en relation avec le positionnement premium d’Orange en France : faut-il dupliquer la même chose au Maroc? Les décideurs de l’entreprise ont finalement opté pour la continuité : rester sur le territoire initial de Méditel mais avec plus d’agressivité commerciale.

Et si l’on créait une autre marque low cost qui jouerait les rabat-joies à la place de la grande soeur frenchy?

“Ce n’est aucunement à l’ordre du jour”, opposent les managers d’Orange Maroc.

Ok. On a bien compris 🙂

Commentaire Facebook