NewsService publicslide

Casablanca: vers la réalisation de pôles d’échange de transport intermodal

Casablanca, connue pour son dynamisme économique, s’apprête à franchir une nouvelle étape dans son système de transport public. Casa-Transports, l’acteur clé de la mobilité dans la métropole, a annoncé le lancement d’un projet ambitieux : l’aménagement des pôles d’échange dans le périmètre du réseau de transport en commun de la ville. Cette annonce, relayée par le quotidien L’Economiste dans son édition du mardi 2 avril, marque une avancée majeure pour l’intermodalité dans la région.Avec l’arrivée imminente des lignes 3 et 4 en mode tramway, Casablanca se dotera de 6 lignes en site propre (tram/busway), en plus d’un réseau de 55 lignes de bus. Cette diversité de modes de transport nécessite une coordination efficace pour assurer une mobilité fluide et cohérente pour les habitants. Ainsi, Casa-Transports a lancé un appel d’offres pour la réalisation d’une étude de définition et d’aménagement des pôles d’échange, dont l’ouverture des plis est prévue pour le 30 avril prochain.L’objectif principal de cette initiative est d’instaurer une interconnexion efficace entre les différents modes de transport, favorisant ainsi une mobilité plus fluide et pratique pour les usagers. Les pôles d’échange, en tant que points névralgiques du réseau de transport, joueront un rôle essentiel dans cette stratégie d’intermodalité.L’étude commandée comprendra plusieurs missions sur une période d’environ 10 mois. Elle débutera par un diagnostic approfondi, suivi de propositions d’aménagements et de la définition d’un programme à long terme pour les 3 pôles principaux. Cette approche holistique vise à garantir une planification efficace et durable de la mobilité à Casablanca.Actuellement, Casablanca dispose déjà d’un réseau de transport en commun en site propre couvrant près de 100 km. Ce réseau est conçu pour réduire de 15% les émissions de chaque polluant de l’air dans les zones desservies, tout en assurant une connectivité essentielle avec les principaux quartiers résidentiels, les centres d’affaires et les infrastructures de loisirs de la ville.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page