DossiersElections et classes moyennes

Édito : Une perche tendue par l’Histoire !

Ce numéro Spécial Fête du Trône n’est pas comme les autres car il intervient à la veille des élections législatives. Celles-ci, et malgré la nonchalance remarquée des électeurs, sont d’une importance cruciale, ne serait-ce que par le fait que le vainqueur aura à appliquer la politique
de l’Etat pour les cinq prochaines années. Nous avons donc voulu marquer le coup et traiter cette actualité en restant fidèles à notre ligne éditoriale consistant à défendre le pouvoir d’achat des classes moyennes.

Que proposent les partis en direction de cette classe et comment comptent-ils rendre son quotidien meilleur d’ici 2026 ? La question était donc pour le moins évidente. Les réponses des partis l’étaient, en revanche, un peu moins.
Le dossier central (à partir de la page 11) les détaille avec les commentaires pertinents de plusieurs experts et politologues. Mais ce que nous pouvons déjà dire ici est qu’il n’existe pas au Maroc un parti qui fait de la classe moyenne son socle électoral. La question de la promotion de cette classe est certes abordée ici et là mais il s’agit d’un point parmi d’autres dans un long programme. Ce vide de spécialisation est comblé par la réflexion avant-gardiste de l’institution monarchique qui a démontré à maintes reprises qu’elle comprend tout à fait la situation de la classe moyenne, cerne ses besoins et sait déployer les solutions adoptées pour lui faciliter la vie. Aujourd’hui, un document de référence, à savoir le rapport sur le nouveau modèle de développement, fait le consensus et offre aux partis politiques une base pour être au diapason à ce niveau.

Plusieurs d’entre eux ont le complexe de la légitimité populaire. Mais, celle-ci peut toujours s’acquérir, a posteriori, en travaillant, durement et quotidiennement, pour le bien des citoyens.
Ils ont aujourd’hui une chance historique de participer à la construction d’un Maroc uni, fort, conquérant, développé et immunisé contre les menaces étrangères.
Sauront-ils saisir la perche tendue par l’Histoire ?

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page