Prix alimentaires: le poulet fait le coq

Poulet hausse prix 8 mai 2016 Food Boisson

Poulet hausse prix 8 mai 2016 Food Boisson

Le poulet fait des siennes. Cette année c’est devenu même une règle. Selon L’Economiste du 6 mai 2016 le kilo vif aurait dépassé la barre des 25 dirhams rendu client. Sur le marché de gros, il se négocie à 21,5 dirhams au lieu 19,5 une semaine plutôt. Un problème d’offre en baisse, explique Chawki Jerrari, directeur de la Fisa, cité par le journal. Une baisse, disons volontaire, visant à réguler le marché après qu’il ne se soit cassé la figure en janvier suite à des problèmes sanitaires (contamination du poulet d’élevage par le virus H9N2, une version de la grippe aviaire). Le niveau de prix actuel devra rester maintenu jusqu’au début du Ramadan, car, semble-t-il, pendant le mois sacré la consommation des viandes blanches enregistrent une baisse. Mais, en revanche, ce sont les œufs qui vont jouer la vedette. On n’est pas sorti de la bassecour!

En chiffres

-10% : c’est le nouveau droit de douanes qui sera appliqué aux importations des œufs durant le mois de Ramadan. Ce taux est actuellement de 40%. On verra si les prix baisseront d’autant !
-50% : Depuis le début de l’année, le prix des œufs a flambé de 50%, cela quand la production locale a baissé de 20%