Food-BoissonsNewsslide

Importations de blé au Maroc : la Russie devient le troisième fournisseur avec 25% des volumes en décembre

Au cours du mois de décembre 2023, le Maroc a importé plus de 81 300 tonnes de blé tendre depuis la Russie, représentant 25% de ses importations totales pour le mois. Ces chiffres, fournis par la Fédération nationale des négociants en céréales et en légumineuses (FNCL), démontrent la montée en puissance de la Russie en tant que troisième fournisseur du Royaume en blé, derrière la France et la Lituanie.

Cette performance place la Russie en tête des fournisseurs de blé pour le Maroc en décembre, dépassant les 80 897 tonnes importées en novembre. La majorité de ces cargaisons, soit près de 70%, ont été débarquées au port de Casablanca (54 697 tonnes), tandis que le reste a été réceptionné au port de Nador (26 650 tonnes).

Au global, la Russie maintient sa position en tant que troisième fournisseur de blé tendre pour le Maroc à la fin de l’année 2023, devançant la Pologne et l’Allemagne. La France et la Lituanie restent en tête avec 89 100 tonnes et 81 901 tonnes respectivement.

Au cours du dernier trimestre de 2023, le Maroc a acquis 756 739 tonnes de blé tendre dans le cadre du système de restitution à l’importation mis en place par l’Office national interprofessionnel des céréales et légumineuses (ONICL). Ce système vise à encourager les importations de 2 millions de tonnes de blé sur le marché international entre octobre et décembre 2023. L’ONICL a également annoncé la reconduction de ce système pour l’importation de 2,5 millions de tonnes de blé tendre entre janvier et avril 2024. La prime forfaitaire, octroyée par l’État marocain, reste un incitatif majeur pour les importateurs.

Source: Le360

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page