Automobile : le haut de gamme cartonne

Les voitures de luxe, ça marche au Maroc! Ainsi, si le marché de l’automobile pour particuliers a cru assez timidement à fin mars avec en moyenne +16,4%, force est de constater que la majorité des marques de luxe ont enregistré des performances au dessus.

Ainsi, selon les chiffres Aivam, Audi a écoulé 565 voitures en croissance de 37.14 %. Cela quand BMW vend 640 unités, soit +22,61 qu’en mars 2016. Même histoire chez Jaguar : 73 voitures vendues et 25,86% de croissance. Mercedes ne sort pas du lot mais fait mieux que l’éternel rival BMW: 711 unités vendues et près de 30% de croissance.

Volkswagen dont les voitures ne sont pas à la portée de tout le monde et contient un segment haut de gamme a réussi placé 2387 voitures avec une croissance de 23,68% comparé à mars 2016.

Volvo, le challenger qui monte, a quant à lui réussi à écoulé 118 unités, soit une évolution de 26,88%.

Le cas Volvo est d’ailleurs riche en enseignements et confirme que le positionnement luxe fonctionne bien au Maroc. « Nous étions positionnés moyen de gamme. Nous avons repositionné notre stratégie marketing sur le segment du haut de gamme, nos performances en ont été meilleures depuis », nous confie un haut dirigeant de la marque dans le pays.