ONCF : 13,6 jours de retard en 2015!

Pour faire passer la pilule de la bêtise, les Marocains d’antan avaient créé un dicton voulant que « quand la misère dépasse un seuil elle fait rire! ». Un dicton qui est aujourd’hui plus valable que jamais. Et on ose imaginer que les usagers de l’ONCF doivent le répéter chaque jour comme une prière. Et il y a de quoi. Ainsi, en matière de ponctualité, l’entreprise publique passe pour un maître avec, d’après les magistrats de la Cour des Comptes, 19.646 minutes de retard en 2015. Nous avons fait nos calculs, cela représente 13,6 jours de retard!! Pas grand chose au final. Non? Et puis « l’année est longue pour celui qui veut gagner »…Oo
« Que Dieu maudisse celui qui n’a pas honte! »