Bien-Etre SantéNewsslide

Dépakine: le ministère de la Santé verrouille la commercialisation

Dépakine: un médicament qui provoque des malformations chez les bébés. Sa vente est en effet interdite dans plusieurs dont la France. Au Maroc, les autorités ont choisi de poursuivre une démarche sélective au cas par cas. Ainsi, sa prescription est interdite pour « les filles, les adolescentes, les femmes en âge de procréer, et les femmes enceintes, sauf en cas d’inefficacité ou en cas de non-tolérabilité des alternatives thérapeutiques », explique le ministère de la Santé dans un communiqué officiel.

Aussi, les prescriptions de ces médicaments doit être émises par des médecins spécialisés: neurologues, psychiatres et pédiatres.

Un généraliste peut toutefois en prescrire mais cela est soumis à coordination préalable avec le médecin compétent.

En tout cas vu le risque avéré d’un tel médicament le plus sage serait d’éviter le maximum surtout dans le cas de la femme enceinte.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page