Finances-CréditNewsService publicslide

Budget 2019: retour du FMI et des emprunts extérieurs

Finalement la gestion budgétaire du gouvernement est encore en zone de turbulences. Et il compte bien renouveler la Ligne de Précaution et de Liquidité (LPL) du FMI; cela malgré que cette ligne n’a jamais été réellement décaissée tout en engendrant des charges financières ayant atteint 720 millions de dirhams.

Lors d’une conférence de presse tenue hier à Rabat le ministre des Finances a ainsi confirmé la reconduite de cette ligne sans en préciser le montant.

Il a par ailleurs indiqué qu’une sortie à l’international est programmée en 2019 pour un nouvel emprunt. Rappelons à cet cet effet qu’il vient d’obtenir les pleins pouvoirs en la matière lors du dernier Conseil de Gouvernement.

Aussi, l’Etat table sur 5 milliards de dirhams de recettes liées à la privatisation d’établissements et entreprises publics déjà privatisés en partie.

Supervision du FMI, emprunt extérieur, privatisation, augmentation des impôts et droits de Douane, décompensation continue… la politique budgétaire a tout l’air d’une politique d’austérité digne des années 80’s!

 

Bouton retour en haut de la page