Diac Salaf: Le CDVM exprime son ras-le-bol

Bourse_Casablanca

Bourse_Casablanca

Le CDVM n’en peut plus. Dans un communiqué publié hier, le gendarme de la Bourse rappelle que la situation financière de la société Diac Salaf a connu une détérioration à compter de l’exercice 2007. Ses fonds propres sont devenus négatifs depuis 2009, rendant ainsi une recapitalisation indispensable pour la continuité de son activité. Depuis 2008, rajoute la même source, la société de crédit à la consommation a multiplié les annonces au sujet d’éventuels partenariats (CKMD, CAM, fonds d’investissement étrangers…) sachant qu’à ce jour aucun de ces projets de partenariat n’a abouti. Le dernier en date remonte au 23 janvier dernier, Lorsque l’actionnaire principal de Diac Salaf a annoncé un dernier partenariat conclu avec un fonds d’investissement étranger, basé à Londres. Mais, n’ayant reçu aucun dossier à ce sujet à ce jour, le CDVM a décidé de reconduire la suspension de la valeur Diac Salaf, dans l’attente d’une nouvelle communication concernant le devenir de la société.

Commentaire Facebook