"> Covid19: Consommateurs, voici les mesures d'urgence qui concernent votre pouvoir d'achat | | Consonews - Premier site consommation au Maroc

Covid19: Consommateurs, voici les mesures d’urgence qui concernent votre pouvoir d’achat

menages impayes difficultes financieres 6 septembre 2016 food boisson

Avec l’entrée en vigueur du confinement volontaire puis de l’état d’urgence sanitaire, plusieurs questions ont commencé à être posées sur le devenir du pouvoir d’achat des consommateurs, notamment les salariés à faibles revenus ou les TPE et petites PME.

Ci-après un récapitulatif des principales mesures prises jusque-là:

-Approvisionnements: disponibilité et prix réduits

-A plusieurs reprises le ministre de l’Industrie et du Commerce a rassuré sur la disponibilité des produits de consommation courante, sans rupture, sur plusieurs moins encore. Histoire de dire par ailleurs que ce n’est pas la peine de se ruer vers les magasins et les grandes surfaces.

-Pour ce qui est des prix, plusieurs mesures sont recensées:

*Plafonnement par décret des prix des désinfectants et gels hydroalcooliques, dont la consommation a explosé après le Coronavirus. Ainsi, en haut du tableau des prix il y a le flacon de 50 ml est plus coûte 200 dirhams le litre tandis que pour les bouteilles à plus d’un litre, le prix est à 50 dirhams le litre. Il y a tout de même une gymnastique intellectuelle pour ramener ces ratios au prix effectif par produit mais sachez tout de même que c’est réglementé.

*Interdiction de l’export des masques sanitaires: une mesure adoptée depuis le 14 mars.

*Autorisation de la livraison directe entre producteurs de produits agricoles et les surfaces de vente, sans passer par le réseau des marchés de gros. Ce qui doit naturellement faire baisser les prix en évitant les marges en cascades.

*Baisse des prix des produits de base dans certaines enseignes de grande distribution: une mesure prise et annoncée notamment par la chaîne Marjane.

-Revenu: indemnité minimale garantie et trêve sur les prélèvements bancaires

Hier s’est tenue la réunion du Comité de Veille Economique pour acter les différentes mesures prises dans ce domaine. Il en ressort les mesures suivantes:

*Mesures pour les salariés :

-Tous les salariés déclarés à la CNSS en février 2020, en arrêt d’activité, d’une entreprise en difficulté, bénéficieront d’une indemnité forfaitaire mensuelle de 2000 dirhams net, des allocations familiales, et des prestations de l’AMO. Cet appui sera apporté par le Fonds Spécial pour la gestion de la pandémie du Coronavirus.

-Ces salariés pourront également bénéficier du report du remboursement des échéances des crédits bancaires (crédit consommation et crédit acquéreur) jusqu’au 30 juin 2020 à venir. Il s’agit d’après le GPBM d’un report pour une période de 3 mois, renouvelable une fois pour une durée similaire

*Mesures pour les entreprises, PME, TPME et les professions libérales en difficulté:

Suspension du paiement des charges sociales jusqu’au 30 juin 2020;

-Mise en place d’un moratoire pour le remboursement des échéances des crédits bancaires et pour le remboursement des échéances des leasings jusqu’au 30 juin sans paiement de frais ni de pénalités ;

Activation d’une ligne supplémentaire de crédit de fonctionnement octroyée par les banques et garantie par la CCG.

*Mesures sur le plan fiscal

-Les entreprises dont le chiffre d’affaires de l’exercice 2019 est inférieur à 20 MDhs pourront si elles le souhaitent bénéficier d’un report du dépôt des déclarations fiscales jusqu’au 30 juin 2020

Suspension des contrôles fiscaux et des ATD jusqu’au 30 juin 2020.

A rappeler que l’ensemble de ces mesures et les prochaines également seront renforcées et appuyées par la cagnotte exceptionnelle que représente le Fonds de Solidarité et de Gestion spécial créé par le roi et dont le montant dépassait à date du 29 mars les 18 milliards de dirhams.

 

 

Commentaire Facebook

Commentaires: 0

Votre Email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués par *