Energie: Renforcement du Partenariat entre le Maroc et le Royaume Uni (Communiqué de presse)

Dans le cadre du renforcement du partenariat dans les domaines de l’énergie, des mines et de l’environnement entre le Maroc et le Royaume Uni, Monsieur Aziz RABBAH, Ministre de l’Energie, des Mines et de l’Environnement, s’est entretenu le Mardi 28 avril 2020,par vidéo-conférence, avec Monsieur Gerry GRIMSTONE Ministre de l’Investissement Britannique, en présence de Monsieur Thomas REILLY, ambassadeur du Royaume-Uni au Maroc.

Après avoir salué l’excellence des relations bilatérales entre le Maroc et le Royaume Uni, M. RABBAHet M. GRIMSTONE ont évoqué les opportunités d’investissements Britanniques au Maroc et les perspectives de la coopération bilatérale,en particulier dans les domaines des Energies Renouvelables, l’Hydrogène, le Gaz naturel etlaRecherche et Innovation.

Par ailleurs, M.RABBAH et M. GRIMSTONE ont souligné d’autres sujets d’intérêt commun tels que l’ouverture du marché électrique entre le Maroc et le Royaume Uni par des liens solaires Offshore et On shore et la coopération bilatérale sous forme pyramidale : La coopération sectorielle, la coopération régionale et la coopération entre les secteurs privés des deux pays.

Les entretiens ont également soulevé le rôle important que le Royaume-Uni, en tant qu’hôte de la prochaine Conférence des Parties(COP 26) sur les changements climatiques, peut jouer dans la transition vers une énergie propre au Maroc en suscitant les investissements dans les énergies renouvelables et ses applications.

D’autre part, les deux responsables ont abordé le sommet afro-britannique sur l’investissement, qui vise à conclure des partenariats économiques avec les pays africains afin d’augmenter les investissements britanniques en Afrique, ainsi que le rôle du Maroc, en tant que pôle régional de stabilité et de progrès économique, dans le raffermissementdes liens entre l’Afrique et le Royaume-Uni après le Brexit.

Au terme de cette réunion, M. RABBAH et M.GRIMSTONE ont convenu d’échanger des visites après la stabilisation de la situation sanitaire provoquée par la pandémie COVID 19, et d’instituer un comité mixte pour établir un nouveau cadre de partenariat et une feuille de route pour sa mise en œuvre.