Banques : Le CIH maintient ses bonnes performances en dépit du coronavirus

Une rentabilité en hausse mais impactée par l’évolution du risque. C’est en somme ce qui ressort de la présentation des résultats semestriels du CIH ce mardi 15 septembre. A fin juin dernier, la banque a réalisé un PNB consolidé en hausse de 17,4% à 1 402,8 MDH. «La croissance de l’activité commerciale combinée à la poursuite de l’optimisation du coût des ressources induit la progression de la marge nette d’intérêt de 13,8%. L’activité de marché a aussi contribué à cette évolution avec une évolution de 57,6%. En social, le produit net bancaire de CIH Bank s’établit à 1 132,0 MDH, en croissance de 14,7% par rapport à juin 2019», note-t-on auprès de la banque. S’agissant du résultat brut d’exploitation consolidé, ce dernier a été à fin juin denier de l’ordre de 439, 2 MDH en hausse de 7,6% par rapport à juin 2019.  «L’imputation intégrale du don au fonds COVID-19 sur les comptes semestriels et les efforts d’investissement consentis par la banque pour maintenir sa stratégie en termes d’industrialisation, de proximité vis-à-vis de la clientèle et de qualité de service avec une offre axée sur le digital, ont augmenté de 22,4% les frais de gestion», précise le management du CIH. Au niveau social, le résultat brut d’exploitation se hisse de 6,8% à 256,4 MDH. Cela dit, pour faire face aux répercussions du coronavirus, le CIH a été prudent et adopté une stratégie d’anticipation dans sa gestion des risques aussi bien au niveau consolidé qu’au niveau social.  «La démarche de la banque a été d’évaluer la tendance du risque sur le second semestre et d’anticiper les impacts de la pandémie sur le risque tant pour les particuliers que pour les entreprises. Ainsi, le groupe CIH Bank a constaté des provisions de 414,7 MDH dont une partie constituée de manière prospective afin de prévenir les impacts de la pandémie. Le coût de risque a progressé de 144,6% par rapport à juin 2019 alors que le taux du coût du risque tournait autour de 0,68% contre 0,33% un an auparavant», explique le management de la banque.  Enfin, le résultat net du groupe, qui été impacté par un don de 150MDH au fonds Covid-19 et le coût du risque a baissé de de 69,8. Il s’est établi à 45,7 MDH. S’agissant des résultats commerciaux du groupe, il faut noter que grâce à un encours de 48,4 MMDH des dépôts de la clientèle, la collecte nette augmenté sur année glissante de 19,2 % à 7,8 MMDH. Quant aux dépôts à vue, ces derniers représentent 72% de la collecte réalisée.  En hausse de17, 2% par rapport à juin 2019 et de 9,2% par rapport à décembre de la même année, les encours crédits consolidés ont atteint 58,0 MMDH.

Commentaires: 1

Votre Email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués par *