Bien-Etre SantéNewsService publicslide

Couches bébés toxiques: petite victoire pour le consommateur!

Serait-ce une petite victoire pour Consonews? En tout cas, c’en est certainement une pour le consommateur marocain. Vous vous en souvenez peut-être : il y a quelques mois, une information avait fait le tour du monde (francophone du monde) voulant que les couches bébés contenaient des résidus toxiques. Fidèle à son parti-pris pro-consommateur, Consonews (digital et papier) relaye d’abord l’info’ puis va bousculer administration et marques pour avoir leur son de cloche par rapport à la question (quelques liens pour rappel : Des résidus toxiques dans les couches bébés!!;Exclusif/Couches Toxiques: le département Elalamy réagit).

La réaction du ministère de l’Industrie était celle qui devait être saluée.  Non seulement les fonctionnaires de ce département étaient les seuls à avoir pris la peine de réagir (silence total du ministère de la Santé, le premier concerné, et black out des marques notamment le leader Novatis Group (marques Dalaa entre autres) ), mais les réponses étaient bien fournies en détails.

On y apprend notamment que le type de contrôle permettant de déceler la présence des matières toxiques n’étaient pas en vigueur au Maroc (normal, il s’agit de quelque chose de complètement nouveau). Le département El Alamy prend même le risque de s’engager sur une réaction corrective (fait rarissime au Maroc) en affirmant qu’une étude sera lancée pour aboutir à un plan d’action permettant de mieux aborder ce type de risque.

Aujourd’hui, les premiers fruits tombent. En effet, l’Imanor, institut officiel de normalisation, sous tutelle de l’Industrie, vient d’annoncer « la mise à jour de la norme marocaine NM 04.4.015, qui définit les valeurs des caractéristiques fonctionnelles des constituants et le mode de désignation des couches bébés », affirme une affirme une dépêche MAP.

L’objectif est d' »introduire des dispositions en relation avec l’hygiène et des critères sur des substances pouvant constituer un danger sur les bébés et les petits enfants ».

Cette révision a permis l’introduction de nouvelles exigences concernant:

– la classification des couches bébés,

– le marquage,

– le pH,

– les spécifications relatives aux substances dangereuses,

– les méthodes associées à leur détermination notamment pour les métaux lourds, le formaldéhyde, les allergènes…

Qui a dit qu’il était impossible de faire avancer la cause consumériste au Maroc?

Un bravo à tous les acteurs s’impose.

Merci.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page