Pouvoir d’achat : hausse des prix du carburant en novembre

Légère hausse de l’indice des prix à la consommation (IPC) de 0,4% à fin novembre. La hausse reste mesurée aussi bien sur l’alimentaire (0,9%) que le non-alimentaire (0,2%).

Cette accalmie de façade cache néanmoins des pics assez marquants comme pour les prix des légumes : +5,7% ou même les Fromage et lait et oeufs (2,1%). Ces hausses sont compensées par la baisse de 1,9% des fruits, de 1,8% des poissons et fruits de mer.

Côté non-alimentaire, le cadeau de fin d’année a été la hausse de 1,8% des prix des carburants.

Par villes, la hausse est générale sauf à Gulemim (-0,2%). Les hausses les plus importantes de l’IPC ont concerné Al-Hoceima (1,4%) et Béni-Mellal (1,1%).

Comparé au même mois de l’année précédente, l’indice des prix à la consommation a enregistré une hausse de 1,3% au cours du mois de novembre 2017. Ce qui en fait un mois particulièrement dur pour le pouvoir d’achat des consommateurs!