Food-BoissonsNewsslide

Les ménages continuent de doper l’économie, à crédit!

A fin 2018, la demande intérieure continue de représenter le principal moteur de la croissance au Maroc. D’après une récente note de conjoncture du HCP, la consommation finale des ménages aurait augmenté (en volume) de 3,9% au terme du 4ème trimestre 2018. Elle apporte ainsi 2,3 points à la croissance globale du PIB contre au lieu de +1,1 point une année auparavant.

Avec un pouvoir d’achat en constante dépréciation, le recours au crédit reste en effet le moyen privilégié des ménages pour soutenir leur demande et leur accès à la consommation.

Ainsi, « les dépenses de consommation auraient été alimentées par une hausse de 5,8% des crédits à la consommation », explique le HCP.

Mais, face à une offre nationale peu compétitive, ces dépenses « ont profité plutôt aux produits importés dont les biens finis de consommation auraient crû de 12,6%, en glissement annuel ».

Bouton retour en haut de la page