Solidarité: Lydec distribue 4.000 paniers dans le cadre de l’opération « Ramadan Attadamoun » (Communiqué)

Chaque année, l’opération de solidarité de proximité « Ramadan Attadamoun » de Lydec consiste à distribuer des paniers de produits de première nécessité au profit de personnes et familles démunies. Cette année, qui correspond à la 8ème édition, « les paniers contiennent des produits d’hygiène pour accompagner les gestes barrières à adopter afin de lutter contre la propagation du virus sur le territoire », explique un communiqué officiel de Lydec.

Ce sont ainsi plus de 4.000 paniers qui sont distribués cette année, via différents canaux.

« Près de 1.000 paniers de produits de première nécessité qui sont ainsi distribués auprès de foyers dans le besoin sur le Grand Casablanca via la Fondation Lydec, en partenariat avec la Banque Alimentaire. De plus, les Délégations préfectorales de Lydec, en coordination avec les autorités locales, distribuent 2.400 paniers et bons d’achat sur le territoire du Grand Casablanca ».

« Plus de 600 bons d’achat pour des produits de première nécessité sont également directement  distribués à des personnes et familles dans le besoin par la Fondation Lydec et via sept associations partenaires : Association Espace Point de Départ (ESPOD), Association Bénévoles Al Amal, Association Aides et Actions 2M, Association Bab Rayan, Association Marocaine pour le Soutien de l’Orphelin (AMSO), Association Soubai Bensouda Sport et Culture, et Association Al Amal pour l’Environnement et Développement et le Travail Social ».

« Par ailleurs, Lydec et sa Fondation, en partenariat avec l’association Bidawa+ dans le cadre de l’action « Ordinateurs pour tous », font un don de 20 ordinateurs reconditionnés pour équiper des familles casablancaises dans le besoin et leurs enfants afin qu’ils puissent bénéficier du télé-enseignement mis en place ».

« Ainsi, à travers ces initiatives, la Fondation Lydec réaffirme son engagement sociétal et solidaire au profit des populations vulnérables du Grand Casablanca, plus que jamais nécessaire en cette période ».