Covid-19 : le roi ordonne une campagne de vaccination massive avant fin décembre

Sur instructions royales, une campagne massive de vaccination contre le Covid-19 débutera au Maroc dans les prochaines semaines. C’est ce qu’annonce un communiqué du Cabinet Royal au sortir d’une séance de travail, présidé par le roi, tenue à Rabat lundi 9 novembre et consacrée à la stratégie de vaccination contre la Covid-19.

Cette opération nationale vise la couverture de la population par un vaccin en tant que moyen idoine d’immunisation contre le virus et de maitrise de sa propagation. Selon les résultats des études cliniques déjà achevées ou toujours en cours, la sécurité, l’efficacité et immunogénicité du vaccin ont été prouvées.

Ainsi, cette opération devra couvrir les citoyens âgés de plus de 18 ans, selon un schéma vaccinal en deux injections. La priorité sera notamment donnée aux personnels de première ligne, en l’occurrence, le personnel de Santé, les autorités publiques, les forces de sécurité et le personnel de l’éducation nationale, ainsi qu’aux personnes âgées et aux personnes vulnérables au virus, et ce, avant de l’élargir au reste de la population.

Le Royaume a pu occuper un rang avancé dans l’approvisionnement en vaccin contre la Covid-19, grâce à l’initiative et à l’implication personnelle du Souverain qui ont abouti à la participation réussie de notre pays, dans ce cadre, aux essais cliniques.

Le Roi a ainsi donné ses directives aux autorités compétentes pour veiller à la bonne préparation et au bon déroulement de cette opération nationale d’envergure, tant sur les plans sanitaire, logistique que technique. L’accent a été mis notamment sur l’accessibilité du vaccin, dans un cadre social et solidaire, et sa disponibilité en quantités suffisantes, ainsi que sur la logistique médicale de transport, d’entreposage et d’administration du vaccin sur l’ensemble du territoire et la mise en place d’un système efficace de pré-enregistrement des bénéficiaires.

A cet effet, le Souverain a appelé à la mobilisation de tous les services et départements concernés, en particulier le personnel de la Santé, l’administration territoriale et les forces de l’ordre, ainsi que l’appui nécessaire des Forces Armées Royales.

En engageant cette opération, les orientations royales ont été données à l’effet de redoubler de vigilance dans la gestion de la pandémie, et de maintenir les capacités de veille scientifique pour une mise à jour régulière de la stratégie nationale dans ce domaine à la lumière des nouveautés et des réalités factuelles.

Cette séance de travail s’est déroulée en présence du chef du Gouvernement, Saâd Dine El Otmani, du conseiller du le Roi, Fouad Ali El Himma, du ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, du ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, du ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, du général de corps d’Armée, Abdelfattah El Ouarak, inspecteur général des FAR, du général de corps d’Armée Mohamed Haramou, commandant la Gendarmerie royale, du général de brigade Mohammed Abbar, inspecteur du Service de Santé militaire des FAR, et du directeur général de la Sûreté nationale, directeur général de la Surveillance du territoire national, Abdellatif Hammouchi.

Commentaires: 0

Votre Email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués par *