Dette extérieure/Subventions sectorielles : Combien ça vous coûte

Comment rendre plus visible l'impact des charges financières et fiscales de l'Etat sur l'amélioration du bien-être commun?

La préparation de la Loi des Finances est un moment crucial pour en savoir plus sur la situation financière du pays et donc sur le pouvoir d’achat du consommateur-contribubale in fine.

Aujourd’hui, on va parler dettes et dépenses fiscales et ramener cela à l’échelle d’un ménage.

Ce qu’on sait d’après les détails sortis dans la presse concernant le budget 2017 est que :

  • Le remboursement de la dette extérieure coûtera dans les 46 milliards de dirhams (45,8 MMDHS).
  • Les dépenses fiscales (les subventions accordées aux secteurs économiques) étaient de 32 milliards en 2016 (32,5 MMDHS). Disons qu’il en sera autant pour 2017.

La somme des deux est de 78 milliards de dirhams de charges financières supportés par l’Etat dont l’impact sur l’amélioration du bien être du contribuable lambda et sur l’augmentation du pouvoir d’achat du consommateur moyen reste à démontrer.

Par ménage, cela revient à faire supporter chacun des 7,3 millions de ménages marocains quelque chose comme 11.142 DHS par an ou 2.294 DHS par personne par an.

Y en a qui verrait mieux cette somme, d’apparence dérisoire, aller à quelque chose de plus factuelle surtout quand s’accumulent rentrée des classes, Ramadan et autres fêtes religieuses.