Vidéo à la demande : STARZPLAY cartonne durant le confinement

 

 

«STARZPLAY, le premier service de vidéo à la demande par abonnement (SVOD) dans la région MENA, a fait état d’une croissance robuste et durable de 141 % du nombre d’utilisateurs uniques en avril 2020, lorsque la crise de COVID-19 a atteint son sommet dans la région ». C’est ce qui ressort d’une étude sur « La montée en puissance de la vidéo en streaming sur le marché de la région MENA » , réalisée par  PSB Insights, un cabinet de conseil spécialisé dans l’analyse et de l’information.  L’étude a porté sur les tendances de la SVOD entre janvier 2019 et 20 mai 2020. Elle a ainsi couvert, deux phases clés, la période de COVID-19 qui a conduit à des confinements, et le Ramadan, période où le divertissement à domicile est généralement en hausse dans la région. Elle a sorti les grandes tendances de la vidéo en streaming classées sous trois grandes rubriques : la SVOD dans la nouvelle réalité (suite à la crise de COVID-19), les tendances de croissance de la SVOD pendant le Ramadan et les tendances générales en matière de contenu et de consommation. «Alors que la plupart des marchés ont connu une croissance de leur base d’utilisateurs, la croissance globale de STARZPLAY a été principalement portée par trois marchés – l’Arabie Saoudite, les EAU et le Maroc », note l’étude.  Au Maroc, le nombre d’heures par utilisateur est passé de 6,44 en janvier 2019 à 7,71 en mai 2020. Le royaume a fait état d’une croissance des nouveaux abonnés, notamment pendant la période de COVID-19, où ils représentaient 69 % des abonnés utilisateurs uniques en mai 2020. Le pays a enregistré une hausse des nouveaux abonnés, surtout durant le confinement, qui ont regardé le contenu de STARZPLAY sur leur téléphone portable. Ces derniers représentent 73 % de l’ensemble de la plateforme. «La période de COVID-19 a fondamentalement modifié la façon dont le divertissement est consommé dans la région, comme ailleurs dans le monde », note le PDG de STARZPLAY, Maaz Sheikh.  Cela dit, l’étude a constaté qu’entre janvier 2019 et avril 2020, la base d’utilisateurs actifs de STARZPLAY a augmenté de 141 %, la croissance s’accélérant à partir de janvier 2020 (42 %), février (41 %), mars (89 %) et avril (141 %).      Durant le confinement, les abonnés ont également consommé plus de contenu, avec une hausse de 50 % des heures de streaming par utilisateur unique. «Avant la pandémie, sur l’année 2019, les utilisateurs de STARZPLAY consommaient en moyenne environ 12 heures par mois. En février 2020, la consommation est passée à 13 heures, puis à 15 heures en mars et à 17 heures en avril. En mai 2020, un plus grand nombre de ses abonnés ont regardé le contenu de STARZPLAY, avec un pic de 19 heures, coïncidant avec le Ramadan », précise l’étude.