DossiersTourisme, re-bienvenue au Maroc

Après le Covid, le beau temps ?

L’assouplissement des mesures prises pour faire face au coronavirus et l’ouverture du ciel marocain ont été accueillis avec beaucoup de joie par le marché du voyage. Tour d’horizon des offres phares conçues pour attirer les consommateurs.

Le bon déroulement de la campagne de vaccination contre le coronavirus, l’assouplissement des mesures restrictives prises pour faire face au coronavirus et l’ouverture du ciel marocain, ont été très bien accueillis par les professionnels du tourisme qui espèrent compenser les énormes pertes qu’ils ont accusées pendant plus de 17 mois. Chacun dans son domaine d’activité à concocté des offres pour attirer les touristes notamment les MRE et les résidants.

Ntla9awfbladna de l’ONMT

Le top départ a été donné par l’Office national marocain du tourisme (ONMT). En mai dernier, il a lancé la campagne «Ntla9awfbladna» dont l’objectif est « de renforcer le sentiment d’appartenance et la fierté de chaque marocain et lui donner envie d’explorer davantage l’ensemble des richesses
de son pays.
La campagne a également pour objectif de faire du Maroc la destination préférée des Marocains. Pour Adel El Fakir, directeur général de l’ONMT, «l’ambition avec Ntla9awfbladna est de nous adresser à nos compatriotes en les inspirant à découvrir toutes les richesses qu’offre notre pays et en leur rappelant que notre pays a tous les atouts pour répondre à leurs besoins en matière de tourisme». Le directeur de l’ONMT se dit confiant est convaincu de l’énorme potentiel que représente le tourisme interne pour le secteur au Maroc qui fournit près d’un tiers des touristes. «A terme :
1 touriste sur 2 pourrait être un voyageur domestique. Aujourd’hui et plus que jamais, les marocains ont envie de voyager et le secteur a besoin d’être stimulé », note le DG de l’ONMT.
L’office a réalisé une étude qui a fait ressortir que 60% des Marocains veulent voyager en été, si les conditions sanitaires le permettent. Bien entendu, l’ouverture du ciel marocain a donné une toute autre dynamique et a permis aux MRE de planifier leur voyage au pays.
Et pour les accueillir, l’ONMT a organisé le 15 juin dernier à l’aéroport international Marrakech-Ménara avec l’opération « Welcome Back », ils ont été reçus au même titre que des touristes étrangers par le DG l’ONMT, des responsables de la Confédération Nationale du Tourisme (CNT) et du Conseil Régional du Tourisme (CRT) de Marrakech-Safi. Cet accueil a été marqué par la participation de tous les métiers du secteur (concierges d’hôtel, réceptionnistes, agents de voyage, femmes de chambre… )
Sur instructions royales, les transporteurs et les professionnels du tourisme ont pratiqué des prix raisonnables pour faciliter le retour des MRE. S’en
est suivi toute une panoplie d’offres promotionnelles.
L’offre exceptionnelle de RAM pour les MRE Et c’est la compagnie nationale, Royal Air Maroc (RAM) qui a ouvert le bal. En effet, le transporteur national a mis en place une tarification exceptionnelle pour les MRE pour les billets achetés à compter de ce dimanche 13 juin et pour les vols opérés au départ de l’étranger et pendant la période allant du 15 juin au 30 septembre 2021 Ainsi, à l’exception de la Turquie et de la Russie, le prix du billet aller-retour au départ de l’Europe est de 97euros TTC par passager pour une famille composée de quatre membres ou plus.
Ce prix est de 120 euros TTC en aller-retour pour le passager voyageant en famille de trois personnes. Pour le passager voyageant seul ou en compagnie d’une autre personne, le tarif unitaire est de 150 euros TTC (aller-retour).
Les billets aller-retour est de 500 euros TTC à partir de New York, Washington et Montréal), le billet coûte 500 euros TTC pour tout passager voyageant en compagnie de deux autres membres de sa famille ou plus.
Le prix du billet aller-retour est de 600 euros TTC pour les autres passagers.
S’agissant des vols en provenance d’Afrique, de Turquie et de Russie, le prix du billet aller-retour est 240 euros TTC pour tout passager voyageant en compagnie de deux membres de sa famille ou plus. Il est de 300 euros TTC pour tout passager voyageant seul ou en compagnie d’un membre de la famille.
En provenance de la Tunisie, le billet aller-retour est proposé à 120 euros pour tout passager voyageant en compagnie de deux autres membres de sa famille ou plus. Le prix est 150 euros TTC pour tout passager voyageant seul ou en compagnie d’un membre de la famille.
En provenance d’Égypte, le prix du billet est de 150 euros TTC pour un passager qui voyage en compagnie de deux autres membres de sa famille et plus.
Ces offres alléchantes ont fait que les agences de voyage et les sites proposant les billets de RAM ont été pris d’assaut.

L’offre ONCF

A la descente de l’avion ou du bateau, les MRE peuvent prendre le train. L’ONCF leur a préparé un plan spécial «MRE» avec des offres de trains renforcés et un tarif de bienvenue avantageux notamment au départ des principaux points d’entrée maritimes et aériens. «Il s’agit d’une offre totalisant 21 trains par jour au départ de Tanger vers le Sud (Rabat, Casablanca et Marrakech) et vers l’Oriental (Fès, Nador et Oujda), en plus de la liaison au départ de l’aéroport international Mohammed V vers Casablanca dont la desserte sera assurée par 10 trains avec une cadence de 2h couvrant toute la journée de 5h à 23h», précise l’ONCF.
S’agissant des tarifs, l’office a lancé un tarif de bienvenue «AHLAN» permettant une réduction de 50% sur le billet aller/retour de et vers toutes les destinations ferroviaires et à bord de tous les trains Al-Boraq, Al-Atlas et TNR. Cette offre est valable du 15 juin-15 septembre sur présentation d’un billet d’entrée et de sortie du Maroc (avion/bateau).

Les transporteurs pas en reste A l’instar des secteurs aérien, maritime et hôtelier, les opérateurs de transfert des aéroports ont annoncé des tarifs exceptionnels au profit des MRE pour l’été 2021. À titre d’exemple, VotreChauffeur.
ma, la plateforme de réservation de voiture avec chauffeur (VTC), a réduit ses tarifs pour les MRE. Ainsi, les marocains arrivant aux aéroports de Casablanca, Rabat, Marrakech, Tanger, Fès et Agadir se verront offrir une remise allant jusqu’à 20% sur le prix forfaitaire. S’agissant des mesures sanitaires, l’entreprise affirme procéder à une désinfection systématique des véhicules.
Hôtels : des remises trop belles pour être vraies !
Pour préparer la saison estivale et accueillir les MRE, la Confédération nationale du tourisme (CNT), a tenu des réunions marathoniennes.
Ces dernières ont abouti à l’engagement des opérateurs pour accueillir les MRE dans les meilleures conditions de sécurité sanitaire. Ils
se sont également engagés à leur proposer des tarifs exceptionnels.
«Nous nous sommes mis d’accord pour que les ressortissants marocains à l’étranger puissent bénéficier d’une réduction particulière en plus de la réduction que nous proposons aux touristes. Au n’niveau du prix public il y a déjà une réduction de 50%. Et on ajoute une réduction de 30% au moins pour les MRE sur les prix affichés web. L’offre comprend aussi une gratuité pour le premier enfant et ce à partir du 15 juin», précise Abellatif Kabbaj, président de la CNT et fondateur de la chaîne Kenzi. Selon ce dernier, «les réservations vont démarrer après l’Aïd.
Au 15 juillet, les hôtels vont tourner à 15 à 20%. Après le 15 juillet, ils vont monter à 60 %».Cela dit, la CNT a signé une convention dans ce sens avec le ministère du Tourisme qui prévoit en outre l’engagement des professionnels à respecter les conditions sanitaires. L’offre des hôteliers comprend une annulation ou modification 100 % gratuite des réservations.
Mais suite à l’animation au niveau des réseaux sociaux critiquant l’écartement des marocains locaux, la Fédération nationale de l’Industrie Hôtelière (FNIH) a décidé d’élargir les offres de réduction au profit des MRE à l’ensemble des résidents au Maroc.
Du côté du premier opérateur hôtelier au Maroc, le groupe Accor a mis en place un dispositif proposant aux MRE une remise de 30% sur ses tarifs publics. La chaine propose aussi d’offrir le petit-déjeuner ainsi que la gratuité en chambre pour un enfant, dans toutes les marques du groupe et toutes les villes au Maroc: Fairmont, Sofitel, MGallery, Pullman, Movenpick, Mercure, Novotel, ibis et ibis budget. «De plus, le groupe propose aux voyageurs de redécouvrir le Royaume à travers l’initiative #ALLFBLADNA qui propose une sélection d’expériences remarquables destinées à mettre en lumière l’exceptionnelle diversité des terroirs et territoires du Maroc, souligne-t-on auprès du management du groupe Accor.

Les agences de voyage

Du côté des agences de voyages, il faut dire que tout n’est pas rose même avec cette relance du secteur du tourisme. En effet, si ces dernières ont pu profiter un peu des ventes des billets d’avions, on ne peut pas dite autant des autres produits.
C’est le cas du pèlerinage.
Malheureusement, ce produit phare des agences ne peut pas être commercialisé cette année car les autorités saoudiennes ont restreint le Hajj aux seuls saoudiens et résidents dans le pays.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page