CIH limite la casse en 2016 grâce aux particuliers

En 2016, les performances financières de CIH ont été en demi-teinte comme pour l’ensemble du marché (-4% de résultat net).

Mais s’il y a des activités qui ont permis au groupe de limiter la casse ce seront bien les produits destinés aux consommateurs (particuliers, ménages, etc.).

Ainsi, à la collecte de dépôts non rémunérés qui ont cru de 6,7%, s’ajoute les croissance enregistrées au niveau des segments crédits habitat (2,9%), consommation (5,6%), etc. A ce titre, Sofac, filiale crédit conso de la banque, a vu son résultat net littéralement explosé : +44% par rapport à 2015!

Consonews a naturellement posé la question au PDG CIH, Ahmed Rahhou : quelle récompense (pour ne pas dire rémunération) pour le consommateur?

Avec le franc parler dont il est réputé Rahhou a étalé l’ensemble des mesures prises par son groupe pour rendre le service bancaire moins cher à ses clients et clientes :

-Suppression de la date de valeur sur les dépôts sur carnet qui est de 15 jours chez la concurrence. Autrement dit, CIH rémunère dès le premier jour votre épargne ce qui constitue un surcoût pour elle.

-Gratuité totale pour les jeunes bancarisés (frais de tenue de compte, carte bancaire, etc.)

-Toutes les agences de la banque sont les agences du client: pas de surcoût d’opérations déplacées

Il est certain que nous n’avons pas pu retenir et reprendre tout l’argumentaire déployé par le PDG CIH. L’impression que nous gardons est que la banque affiche une réelle volonté de bousculer les codes du marché avec un service bancaire meilleur et moins cher pour le consommateur.

A suivre.