NewsService publicslide

Transport public: le Conseil de la Concurrence bloque la fusion Careem-Uber

Besoin d’une étude approfondie avant de se prononcer. C’est la réponse du Conseil de la Concurrence à la requête lui ayant été adressée par le duo Careem-Uber en vue d’autoriser leur fusion au Maroc.

Dans une note officielle publiée au dernier B.O., le Conseil d’El Guerraoui explique que « l’opération pourrait aboutir à une tarification monopolistique, sachant que les deux parties concernées n’ont fourni aucun détail ni sur les objectifs économiques de l’opération, ni sur la stratégie de tarification qui sera adoptée suite à la fusion-absorption ».

Pour rappel, cette fusion devait permettre à Uber de retourner au Maroc après un départ en catastrophe en 2018.

Le 26 mars dernier, les deux spécialistes de la réservation de voitures de tourisme avec chauffeur (VTC) avaient conclu un accord en vertu duquel Uber va racheter Careem pour 3,1 milliards de dollars.

Le blocage actuel profite à Heetch, une application de VTC française qui a su s’adapter aux exigences institutionnelles marocaines notamment en ayant réussi à rallier le lobby très dur des chauffeurs de taxis.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page