Viande Verte : des consommateurs revendiquent des analyses privées

La crédibilité de l’ONSSA est en jeu. Son communiqué publié au-lendemain de l’éclatement du « phénomène » de viande de mouton décolorée (devenue verte) est particulièrement dans le viseur des associations de défense des consommateurs.. Jugé précipité par plusieurs acteurs du tissu consumériste, certains d’entre eux songent même à faire des analyses dans des laboratoires privés remettant ainsi en cause les conclusions de l’ONSSA. « L’Office s’en est pris exclusivement au consommateur. Son verdict n’est adossé à aucun argumentaire scientifique ou autres analyses sanitaires. Ce n’est pas sérieux », fustige un responsable associatif sous couvert d’anonymat.

Il semble en effet que des analyses de la sorte (bactériologiques) nécessitent une durée comprise entre 4 à 5 jours pour être rendus.

Cette affaire de viande décolorée n’a donc pas encore livré tous ses détails.

A suivre.