Food-BoissonsNewsslide

Viande Verte: l’ONSSA donne plus de détails, sans convaincre

Des bactéries de types pseudomonas, clostridies, coliformes et staphylocoque. On tient désormais les responsables de la décoloration de votre viande du Aid El Kébir.

C’est en tout cas ce qu’affirme l’ONSSA dans un communiqué officiel. L’Office avait pour rappel sorti un premier communiqué (dans l’urgence) pour expliquer que les causes de cette décoloration étaient liées à la façon d’égorger et de conserver la viande (voir notre article Aid Al Adha : la viande n’est pas plus verte ).

Cette explication n’est d’ailleurs pas remise en cause. « La coloration superficielle de la viande est due essentiellement à la présence des bactéries pseudomonas et clostridies en grand nombre dans l’appareil digestif de l’animal. Ces bactéries pourraient passer directement dans la carcasse après l’abattage en raison de l’arrêt du système immunitaire, pour continuer à se proliférer surtout si les conditions sont propices avec la hausse de la température, l’humidification de la carcasse et le retard dans la réfrigération« , soutient l’ONSSA.

Côté consommateurs, ces explications sont loin de convaincre. Plusieurs autres versions sont avancées à leur niveau : bétail gonflé à bloc à coups d’aliments chimiques, administration de vaccins défectueux qui, plus est, sont importés illégalement!, etc.

Comment démêler le vrai du faux dans cette affaire?

En tout cas le besoin d’un laboratoire indépendant d’analyses ne sait jamais fait ressentir avec autant d’acuité. Il y a va en effet de la bonne santé de toute la population. C’est donc grave.

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page